infographieCegosCPFLe Compte Personnel de Formation (CPF) permet à tous les salariés, les demandeurs d’emploi, et les jeunes diplômés sortis du système scolaire, de disposer d’un compte qui regroupera les dispositifs pour avoir accès à la formation continue.

Que ce soit à titre individuel ou avec l’accord de son employeur, un salarié peut bénéficier de son compte de formation de façon autonome.

Pour les formations hors temps de travail, le salarié pourra utiliser son CPF, sans faire de demande à l’employeur.

Pour les formations sur le temps de travail, un accord de l’entreprise sera nécessaire car la rémunération du salarié sera maintenue. Seules exceptions: les stages visant l’acquisition du socle de connaissances (lire, écrire, compter..) et de compétences (bureautique, informatique, langues étrangères…), ainsi que ceux prévus par accord de branche ou d’entreprise.

Lorsque la formation sera suivie tout ou partie pendant le temps de travail, le salarié doit demander l’accord préalable de l’employeur sur le contenu et le calendrier, 2 mois avant le début de de la formation. L’entreprise sera tenue de lui faire connaître sa réponse dans un délai d’un mois pour donner sa réponse. L’absence de réponse vaudra acceptation.

En cas de mobilisation du CPF hors temps de travail, aucune allocation de formation ne sera due au salarié, comme c’était le cas pour le DIF.

Un accompagnement sera également mis en place pour conseiller et informer sur l’évolution des métiers ainsi que sur les offres adaptées aux compétences, le tout dans le but d’améliorer la qualification de tous.

Les formations éligibles au Compte Personnel de Formation sont consultables en ligne.

Voir la vidéo ci-dessous, qui explique comment ouvrir son compte CPF sur internet.